Interview pour City éditions – La Love Compagnie

Début d’année, le 4e et dernier épisode de La Love Compagnie est sortie en numérique chez City éditions!

*cotillons et champagne*

En cette occasion, l’éditrice de la collection m’a posé quelques questions pour une interview. J’ai été ravie d’y répondre. Revenir sur mes pompiers de romance, écrits et à venir, est un plaisir sans cesse renouvelé.

 

Interview Eden – La Love Compagnie

Comment vous est venue l’idée de la série?
D’un ami ! Février 2015, j’avais rendez-vous avec mon éditrice Harlequin à Paris, et j’en ai profité pour déjeuner au restaurant avec un ami de longue date. Ça faisait 10 ans qu’on ne s’était pas vu, alors on s’est un peu raconté nos vies, et le premier truc qu’il m’a dit c’est qu’il avait accompli son rêve d’enfance : il était maintenant pompier de Paris !
Quelques mois plus tard alors que je terminais le manuscrit de mon premier roman Miss Exquise, l’idée de La Love Compagnie a germé dans mon esprit.

 

Il paraît que vous êtes amoureuse d’un pompier maintenant?
C’est exact. Mais ce qui est amusant, c’est que je l’ai rencontré alors que je faisais des recherches sur le terrain pour l’écriture de l’épisode 2. Je passais à la caserne de ma ville pour avoir quelques informations complémentaires liées aux procédures d’intervention, et ce jour-là, alors que j’étais déjà venue deux ou trois fois, j’ai été reçue par un sapeur-pompier que je n’avais jamais vu.
Le coup de foudre a été réciproque, et c’est tellement dingue que j’ai raconté ça à mes lectrices dans une note d’auteur. Je m’amuse à dire depuis que la romancière est une héroïne de romance comme les autres!

 

Dans l’équipe, quel est votre personnage préféré?
C’est une excellente question, qui me met dans une position délicate…
J’aime tous mes personnages, forcément. Et je sais que Maxime est le chouchou de nombre de ces dames. Il y en a pour Adrien aussi, et pour les autres. J’aime bien l’idée que mes lectrices puissent toutes avoir leur préféré.
Mais… J’avoue que depuis le début, j’ai moi-même mon propre chouchou : Loys de Taillac. Je me donne beaucoup de mal pour que ça ne se voie trop. Haha !

 

À quand la série TV?
J’adorerais ! J’ai conçu cette série en m’inspirant justement d’un modèle de série télé. Ça a conditionné mes choix narratifs, et je me suis beaucoup amusée à utiliser des découpages de scène proche du cinéma pour rendre la lecture « très visuelle ». Si un studio veut mettre à l’honneur nos pompiers français en adaptant La Love Compagnie, je serais prête à participer à l’écriture des scénarios. Et au casting si possible?

 

Combien de temps vous a pris l’écriture de cette série?
J’ai écrit la Love compagnie sur deux ans, mais avec des coupures et d’autres manuscrits entre-temps. Techniquement le plus compliqué fut le premier épisode, pour comprendre l’univers des sapeurs-pompiers, travailler le concept de la série et les personnages. Après, chaque épisode coulait tout seul.

 

Où et quand écrivez-vous?
J’ai un petit bureau chez moi, 9 m² décorés en rose et blanc, où je passe le plus clair de mon temps. Quasiment toutes mes journées, à vrai dire. J’y ai installé une chauffeuse très confortable près de la fenêtre, pour me poser et écrire. Bon, c’est vrai qu’il y a des jours où je n’écris pas, mais je suis « en écriture » dans ma tête tout le temps. Et quand j’écris, c’est pendant des heures.

 

Vivez-vous de votre plume ?
Oui, modestement. Comme mes consœurs j’avais un travail salarié à côté au début, mais j’ai tout quitté il y a près de quatre ans pour me consacrer à mes romans. C’est une décision ambitieuse et très risquée que je ne recommande pas de suivre !

 

Quels livres et autres séries au cinéma vous inspirent?
Je lis essentiellement les livres de mes amis auteurs. Comme j’ai beaucoup de copines dans l’univers de la Romance, j’aime lire les romances contemporaines récentes. L’évolution de la narration, des personnages et des thèmes m’inspire énormément. Mais je fais des incursions fréquentes dans d’autres genres comme le polar ou le fantastique, et c’est ce qui va faire pétiller mon imagination.
Coté télé et cinéma, les séries de Shonda Rhimes, les œuvres des Wachowski et de James Cameron me secouent jusqu’à se glisser dans mes livres.

 

Et sur vos projets à venir : quel sera le sujet de votre prochain livre?
Étonnamment… C’est un boxeur ! Dans une AdultRomance qui paraîtra chez les Éditions Addictives.
Je sors de ma zone de confort pour me frotter aux odeurs du ring, de la sueur et de la colère. Pour une histoire d’amour forte, avec une héroïne douce et courageuse. C’est inhabituel pour moi, mais je veux explorer aussi cela. La délicatesse n’est pas une faiblesse.

 

Retrouvera-t-on un ou plusieurs des personnages de La Love Compagnie dans vos prochains textes?
Oui, et même trois fois oui !
J’ai écrit une romance NewAdult en 2017, qui est un spin-off de La Love Compagnie car le héros est le frère cadet d’Adrien Laurent (le rouquin sexy !). Le roman est actuellement entre les mains d’un éditeur. L’affaire est à suivre…
Et ! Cette année je vais écrire un second spin-off, mettant en scène Loys de Taillac et Morgan Jomat, en opération extérieure avec l’armée.
Et… Je vais écrire la suite de La Love Compagnie ! Dans un format complètement différent, puisqu’il s’agira d’un roman, et non plus d’une série avec des trames séparées.
Vous voyez ? On n’en a pas fini avec mes pompiers !